28.03.17 - Karima E., 33 ans, Hensies


Ze werd door haar metgezel neergestoken. Hun kind, 6 jaar, was aanwezig.

Karima Essaidi a été tuée de 15 coups de couteau chez elle par son compagnon, Benoît Lorimier, 49 ans, alors qu'elle lui annonçait sa volonté de divorcer. Poignardée, elle a réussi à sortir de la maison et a trouvé refuge chez des voisins où elle est morte avant l'arrivée des secours. Son compagnon l’a poursuivie avec le couteau, mais il a semble-t-il fait demi-tour devant les riverains présents et a ensuite tenté de se suicider. L'assassinat s'est passé sous les yeux de leur fils de 5 ans.  

Benoît L. a été condamné en mars 2018 par le Tribunal Correctionnel de Mons à une peine de 15 ans de prison. Lorsqu'il était passé aux aveux, il avait soutenu que son épouse était "violente à son égard", qu'il subissait des humiliations, qu'elle lui était infidèle, et qu'elle voulait divorcer. Le tribunal n'a cependant pas retenu l'excuse de provocation pour expliquer son geste meurtrier. Mais ses aveux répétés et confirmés ont joué en sa faveur sur la hauteur de la peine infligée. La prise de conscience la gravité de ses gestes, son amendement ainsi que la mésentente, la "dérive conjugale" (sic!?) et la perspective de divorce ont été retenus comme circonstances atténuantes, allégeant la peine à 15 ans de prison. En septembre 2018, cette affaire passe en appel.

http://www.dhnet.be/regions/mons/tribunal-coupable-du-meurtre-de-son-epouse-lorimier-va-en-appel-5b85618fcd700399a0f604ab

Sources: