25.07.17 - Mailys D., 18 jaar, Gistel

Een meisje, Mailys Descamps, haar grootvader en grootmoeder werden dinsdagavond (25 juli) doodgestoken in het West-Vlaamse Moere, een deelgemeente van Gistel.
De politie startte meteen een klopjacht op de dader, vermoedelijk de ex-vriend van het jonge slachtoffer. Die zou, volgens de buren, het meisje al een tijdlang lastiggevallen hebben. Hij zou niet hebben kunnen verkroppen dat zijn relatie met het 18-jarige meisje op de klippen was gelopen.
De vermoedelijke dader had enkele dagen voor de feiten ook een afscheidsfilmpje op YouTube geplaatst waarin hij, in het Engels, zegt dat het leven er voor hem op zit. Hij richt zich daarbij ook tot zijn ex-vriendin. ‘Het enige wat ik wilde, was jou bij mij hebben. Ik weet dat je niet terugkomt. Het doet zoveel pijn.’

De grootouders waren in het huis om op hun kleindochter te passen, terwijl de mama van het meisje op vakantie was. Volgens de buren werd het meisje al een tijdlang lastiggevallen door haar ex-vriendje, de 25-jarige D.A.

Bronnen:

Poignardée par son ex petit ami qui ne supportait pas leur rupture. Ses grands-parents, qui veillaient sur elle, ont également été tués au même moment.
Le 25 juillet, Alexander C., âgé de 24 ans, s’est rendu chez son ex-copine, Mailys Descamps, âgée de 18 ans. Depuis plusieurs semaines, la jeune fille se sentait harcelée par Alexandre C. c'est pourquoi les parents, en vacances, avaient demandé aux grands-parents de venir s'installer chez eux le temps de leur absence.
Il semble bien que la police avait été avertie à plusieurs reprises par la famille de l’adolescente du fait que son ex-copain la harcelait.
Lorsque Alexandre C. s’est présenté à la porte et a actionné la sonnette, c’est le grand-père qui est venu ouvrir. Alexandre C. l’a agressé au couteau. Il s’en est également pris à son ex-copine et à la grand-mère de cette dernière qui tentait de la protéger. Il les a tuées avant de prendre la fuite.
Quelques jours plus tôt, il avait posté une vidéo sur Youtube indiquant qu'il allait mettre fin à ses jours : « J’ai tout fait s’effondrer de mes propres mains, je n’ai plus de raison de vivre. (...) J’ai perdu ma copine et ne peux pas vivre sans elle ». Il conclut qu’il préférerait mourir plutôt que de la « voir avec quelqu’un d’autre la semaine prochaine ».
Alexander C. avait disparu sans laisser de traces. Il n’a pas mis fin à ses jours comme il l’avait laissé entendre dans sa vidéo, avant d’être interpellé le lendemain vers 19h00 à Ostende.  
Les enquêteurs ont également découvert un autre corps, selon Het Niewsblad. Celui de Jeroen V., le photographe et ami de la jeune fille. Ce dernier avait la garde du château de Sint-Amandsberg et avait pris près de 300 clichés de Maelys. Il avait reçu une lettre de menace peu avant les faits. Une personne lui disait qu'il allait avoir ce qu'il méritait. L'artiste de 39 ans a été retrouvé pieds et poings liés dans son jardin. Le suspect aurait laissé son empreinte de chaussure sur les lieux, révèle le site. Il aurait été poignardé dans le cœur et son ordinateur détruit avec de l'alcool. Les enquêteurs ne savent pas encore à quand remonte exactement son décès. Le suspect du triple meurtre de Gistel a avoué avoir commis un 4ème meurtre

Sources:
RTL, 28.07.17