09.10.17 - Louise L., 24 ans, Liège


Louise Lavergne a été poignardée et étranglée dans son kot à Liège par son voisin Patrick V., déjà condamné plusieurs fois pour viol (3 ans en 2003 et 6 ans en 2006). Avec mise à disposition du gouvernement pour cinq ans, il avait été libéré en 2015 par le tribunal d'application des peines et était sous surveillance électronique.

Louise l'avait déjà dénoncé son voisin au commissariat d'Angleur en février 2015 après que celui-ci se soit présenté dénudé devant sa porte et qu'il lui ait laissé un mot à caractère sexuel. Il n'y a pas eu de suites. La police avait écrit une fiche d’information. Mais elle n’avait pas rédigé de procès-verbal ni, sans doute, vérifié le profil de Vanderlinden. Selon un membre de la famille de la victime, Louise souhaitait déposer plainte mais aurait été découragée, sous le motif que les faits mentionnés n'étaient pas assez graves, que cela n'en valait pas la peine.

L'inspecteur a été suspendu par la police de Liège et une procédure judiciaire est entamée pour abstention coupable de porter secours. L'enquête pénale menée par le parquet de Liège pour non assistance à personne en danger mène aussi à un second policier qui aurait entendu Louise sans prendre aucune mesure.

Sources:
dhnet.be, 11/10/17llb.be, 11/10/177sur7.be, 12/10/17rtbf.be, 13/10/17

lalibre.be, 13/10/17
rtl.be, 16/10/17

7sur7.be, 21/12/17