26.07.17 - Eline, 14 jaar, Leuven

Eerder raakte al bekend dat Mehrnaz D. heeft toegegeven dat zij haar dochter Eline (14) om het leven bracht. 
Volgens de vrouw zou haar dochter hervallen zijn van de schildklierkanker waarvoor ze vorig jaar een succesvolle behandeling kreeg, maar dat wordt tegengesproken door naasten van het gezin.

« Ik ben in shock en kan momenteel niet reageren. Mijn dochter is dood », aldus de vader van het meisje in Het Laatste Nieuws. Hij zou al enkele maanden gescheiden leven van de arts.
« Deze vrouw is heel depressief en wilde samen met haar dochter een einde maken aan hun levens » reageert de advocaat Vermassen.

Bronnen :

Mehrnaz D., une neurochirurgienne âgée de 49 ans, interpellée mercredi 26 juillet, après le décès de sa fille âgée de 14 ans, a reconnu avoir mis fin aux jours de celle-ci. Le corps de l'adolescente avait été trouvé sans vie mercredi vers 14h00, dans le flat de D. Mehrnaz, par le nouvel ami de la suspecte qui avait aussitôt prévenu les services de secours.


Selon l'avocat, Me Vermassen, l'adolescente était gravement malade, et tant elle-même que sa mère souffraient de dépression. Mehrnaz D. aurait eu l'intention de mettre un terme à sa vie, mais n'est pas parvenue à ses fins. Mme Mehrnaz est neurochirurgienne à l'UZ Leuven et séparée de son époux depuis plusieurs mois. Selon Me Vermassen, la mère de l'adolescente était engagée dans une procédure de divorce conflictuelle et se serait occupée en grande partie seule des soins de sa fille.

Sources :