14.08.17 - Laetitia G., 38 ans, Laeken


Dans la Cité Modèle à Laeken, une femme de 38 ans, Laetitia G., est décédée après avoir fait une chute de neuf étages. À ce stade, si toutes les pistes sont suivies, l’intervention d’un tiers n’est pas écartée. Selon des témoignages, les voisins « ont entendu Mme G. parler à voix très forte, elle semblait très nerveuse, du bruit provenait de l’appartement ». Il était selon eux « 7 h à 8 h du matin », et la chute a dû survenir « entre 9 h et 9 h 20 ». 

Le lendemain, un homme de 37 ans du nom de A.A. se présentait devant la police mais niait toute implication dans cette chute. Selon des sources judiciaires, l’homme aurait été le dernier à voir la victime en vie. Ce serait le frère d’un ex-compagnon de L.G., décédé voici deux mois des suites d’une overdose. Il a également des antécédents pour stupéfiants et violences, qui remontent à plus de 10 ans. La femme est elle connue pour consommation d'alcool et usage de drogues.
L'autopsie de la victime a été menée : des traces de violence ont notamment été découverts et, selon le médecin qui a pratiqué l’autopsie, ces traces ne seraient pas dues à la chute.

Le parquet de Bruxelles a décidé mercredi de placer cet homme sous mandat d’arrêt et de l’inculper pour tentative d’homicide involontaire, avant son passage devant la Chambre du conseil. Cette même Chambre du conseil a prononcé la prolongation de la détention de A.A. pour un mois.

Sources:

Een vrouw, Laetitia G., viel maandag 14.08 uit de negende verdieping van haar appartement in Laken. De politie heeft een verdachte opgepakt, AA. Volgens gerechtelijke bronnen was hij de laatste die de vrouw in leven had gezien en had hij begrepen dat de politie hem waarschijnlijk zocht. De man ontkende elke betrokkenheid bij het overlijden maar werd door de onderzoeksrechter onder aanhoudingsbevel geplaatst en in verdenking gesteld voor doodslag. A.A. was al eerder in aanraking gekomen met het gerecht voor drugs- en geweldfeiten die dateren van meer dan tien jaar geleden.

Intussen zijn bij de autopsie op het lichaam van de vrouw sporen van geweld aangetroffen die niet afkomstig zijn van de val, aldus nog het parket.

Bronnen :